Résultats de votre recherche

Le Salut par les armes. Noblesse et défense de l’orthodoxie

Posté par sourcesmedievales le 30 mars 2011

salutarmes.jpgLe Salut par les armes. Noblesse et défense de l’orthodoxie (XIIIe – XVIIe siècle), éditions des Presses Universitaires de Rennes (parution 31 mars 2011), 20,00 €.

[extrait du 4e de couverture] Le cavalier armé de sa lance triomphe du dragon, mais le monstre de l’hérésie renaît sans cesse et le combat des nobles pour le salut peut paraître sans fin… La défense de l’ordre religieux par les armes est-elle, cependant, une constante de l’identité nobiliaire, comme le laisserait accroire la permanence du mythe de Saint Georges dans les représentations ? Le présent recueil, qui rassemble les contributions au colloque international tenu en décembre 2008 à l’université de Rennes 2, illustre la diversité des formes d’engagement des nobles pour la foi sur une période cruciale de l’histoire des mobilisations religieuses (XIIIe-XVIIe siècle) [...].

 Cet ouvrage a été (brillamment) dirigé par Ariane Boltanski et Franck Mercier.

Publié dans Actualités | Pas de Commentaires »

Lettre de Charlemagne au roi de Mercie, Offa (796)

Posté par sourcesmedievales le 4 juillet 2008

ve.jpg« Charles, par la grâce de Dieu, roi des Francs et des Lombards, patrice des Romains, à Offa, roi de Mercie, homme vénérable et son frère très cher, salut de prospérité présente et de béatitude éternelle dans le Christ.
C’est une habitude très profitable entre personnes de dignité royale, ou de condition élevée dans le siècle, de conserver dans l’unanimité de la paix, par un sentiment intime du cœur, la concorde de la sainte charité et les droits de l’amitié. Et si nous ordonnons, par un précepte seigneurial, de défaire les nœuds de l’inimitié, combien est-il aussi important de se soucier de nouer les liens de la charité. Aussi, frère très cher, nous souvenant d’un ancien accord entre nous, nous nous sommes attachés à envoyer à votre révérence cette lettre, pour que ce traité, confirmé par la racine de la foi, fleurisse dans le fruit de la charité.
Ayant relu les lettres de votre fraternité, qui nous ont été apportées à diverses reprises par vos messagers, nous nous efforcerons de répondre aux suggestions exprimées par votre autorité avec à propos. Mais nous rendons d’abord grâce à Dieu tout puissant de la sincérité de la foi catholique qui transparaît de façon louable dans vos lettres : nous reconnaissons en vous non seulement le protecteur très puissant de la patrie terrestre, mais encore le défenseur très pieux de la sainte foi.

Lire la suite… »

Publié dans Occident VIIIe s. | Pas de Commentaires »

12
 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*