• Accueil
  • > Recherche : concile latran

Résultats de votre recherche

Occident XIe-XIIe

Posté par sourcesmedievales le 8 avril 2008

xie.jpgListe provisoire des textes et documents en ligne
pour l’Occident au XIe siècle

  • L’hérésie en Champagne (ca 1000)
  • L’arrivée des Normands en Italie du Sud (1001)
  • Louis VI attaque les châteaux de Gournay et Sainte-Sévère (1107-1108)
  • Concession d’une maison romaine en “livello” (1er juillet 1008)
  • Les devoirs d’un bon vassal (1022)
  • L’hérésie d’Orléans (1022)
  • Les hérétiques italiens de Montforte (1027)
  • La révolte des Crémonais contre leur évêque (ca 1037)
  • Comment Robert devint Guiscard (ca 1048-1050)
  • L’action réformatrice au concile de Reims (1049)
  • La rupture entre Rome et Constantinople (1054)
  • La paix de Dieu selon Raoul le Glabre
  • Les débuts de Cluny par Raoul Le Glabre
  • La trêve de Dieu au concile provincial de Narbonne (1054)
  • Les débuts des Patarins à Milan (ca 1056)
  • Le sacre de Philippe Ier (1059)
  • Seigneurie et féodalité en Lyonnais (ca 1060-1070)
  • Le couronnement de Guillaume le Conquérant (Noël 1066)
  • La condamnation d’un homicide en période de trêve (27 avril 1068)
  • Fondation d’une sauveté (1072)
  • Lettre d’Henri IV au pape Grégoire VII (24 janvier 1076)
  • Lettre de Grégoire VII à l’apôtre Pierre (Carême 1076)
  • Les Liens féodaux vassaliques entre Fulbert et Renaud
  • Une convenientia en Albigeois
  • Chrysobulle de Venise (1082)
  • Installation d’une communauté juive à Spire (1084)
  • Extrait du Domesday Book de Guillaume Le Conquérant (1086)
  • Conflits entre seigneurs dans la région de Soissons (1089)
  • Les tours à Pise (1088-1092)
  • Donation à Saint-Victor des revenus (1094)
  • L’appel de Clermont (1095)
  • Un départ de croisé
  • Les Provençaux à la première Croisade (1095-1099)
  • La prise de Jérusalem (1099)
  • La fondation de la Chartreuse, selon Guibert de Nogent (fin XIe s.)

concile.jpgListe provisoire des textes et documents en ligne
pour l’Occident au XIIe siècle

  • Ebles de Roucy (1102)
  • La rébellion des serfs de St-Arnoul de Crépy-en-Valois (1102)
  • La prise du château de Montaigu de Thomas de Marle (1103)
  • La venue en France du pape Pascal II (1107)
  • La commune de Laon d’après Guibert de Nogent (1111)
  • La Seigneurie de Randans ou l’ordre au village (1120)
  • La lutte entre Louis VI et l’empereur Henri V (1124)
  • Les statuts de l’ordre cistercien (1134)
  • Le “village d’hôtes” de Torfou (1134)
  • Les foires de Champagne (1137)
  • Les défrichements par l’abbé Suger (ca 1146)
  • Louis VII et l’assemblée de Soissons (1155)
  • Le roi Louis VII et l’évêché d’Orléans (1157)
  • Le roi Louis VII et le choix de l’évêque de Paris (1160)
  • Charte des marchands de l’eau à Paris (1170-1171)
  • Les vaudois au concile de Latran III (1179)
  • La jeunesse de Guillaume le Maréchal (1180)
  • La fin de la commune de Châteauneuf-de-Tours (1184)
  • Un contrat commercial génois (1186)
  • Philippe Auguste casse la commune de Laon (1190)
  • Charte de peuplement de Marnes-La-Coquette (1199)
  • Le testament de Philippe Auguste (1190)

Publié dans | Commentaires fermés

L’hérésie albigeoise vue par Césaire de Heisterbach (1229-1233)

Posté par sourcesmedievales le 6 avril 2008

concile.jpgChap. 21. L’hérésie des Albigeois

« C’est à l’époque du pape Innocent, prédécesseur du pape Honorius, qui est maintenant à la tête de l’Église, alors que durait encore le conflit entre Philippe et Othon, rois des Romains, que sur l’instigation du diable les hérétiques albigeois se mirent à pulluler, ou plutôt, plus exactement, à atteindre leur maturité. Leurs forces étaient si solides que chez ces gens-là tout bon grain de foi semblait se transformer en ivraie d’erreur. Les abbés de notre ordre furent envoyés avec quelques évêques pour arracher cette mauvaise herbe par la houe de la prédication catholique. Mais devant la résistance de l’ennemi qui l’avait semée, leurs résultats furent médiocres.
Le novice : Qui fut à l’origine de leur erreur ?
Le moine : Leurs hérésiarques avaient emprunté à la doctrine de Manès ainsi qu’aux erreurs que, dit-on, Origène avait proférées dans le Periarchon, en y ajoutant même plusieurs points, qu’ils faisaient semblant de tirer de leur cœur. Ils croient avec Manès en deux principes, un dieu bon et un dieu mauvais, c’est-à-dire le diable, dont ils disent qu’il a créé tous les corps, comme le dieu bon a créé toutes les âmes.
Le novice : Moïse confirme que Dieu créa et les corps et les âmes, en disant [Genèse 2, 7] : « Dieu modela l’homme, c’est-à-dire le corps, avec la glaise du sol, et insuffla dans ses narines une haleine de vie », c’est-à-dire l’âme.

Lire la suite… »

Publié dans Occident XIIIe s. | Pas de Commentaires »

12345
 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*