Les invasions normandes selon les annales bertiniennes (ca 850)

Posté par sourcesmedievales le 13 avril 2008

ve.jpg« 881. Louis III, frère de Carloman, retourna dans son royaume pour combattre les Normands. Ceux-ci, qui dévastaient tout sur leur passage, venaient d’occuper l’abbaye de Corbie et la ville d’Amiens et d’autres lieux saints dont ils tuèrent ou chassèrent les occupants. Même Louis, tout en n’étant poursuivi par personne, s’enfuit avec sa suite. Le jugement de Dieu se manifestait ainsi clairement que ce que les Normands accomplissaient n’était pas le fait des hommes mais une intervention divine.
Aux Normands qui envahissaient maintenant son royaume, Louis s’opposa avec ce qu’il pouvait. Sur l’avis de son entourage, il construisit une forteresse en bois à Etrun, Malheureusement, le roi ne trouvant personne à qui en confier la garde, ce donjon servit davantage à la sécurité des païens qu’à la protection des Chrétiens. […]
Lire la suite… »

Publié dans Occident IXe s. | Pas de Commentaire »

Les Vikings dans la vallée de la Seine (841-855)

Posté par sourcesmedievales le 13 avril 2008

ve.jpg« L’an de l’Incarnation du seigneur 841, le 12 mai, les Normands arrivèrent avec leur chef Oscherus. Le 14 mai, ils incendièrent la ville de Rouen, le 16 mai, ils la quittèrent. Le 24 mai, ils brûlèrent le monastère de Jumièges. Le 25 celui de Fontenelle fut exempté de pillage moyennant une somme de six livres. Le 28 mai, arrivèrent les moines de Saint-Denis qui rachetèrent soixante-huit captifs contre une rançon de 26 livres. Le 31 mai, les païens reprirent la mer. Un vassal royal, Vulfardus, se porta contre eux avec une troupe, mais les païens ne cherchèrent nullement à combattre…

Vers le même temps (automne 851), la flotte des Normands pénétra dans la Seine, le 13 octobre, sous leur chef Hoseri qui, quelques années plus tôt, avait dévasté et brûlé la ville de Rouen, c’est-à-dire en l’an de l’Incarnation du Seigneur 841, et avait, pendant onze ans, vécu de pillage en beaucoup de régions, notamment à Bordeaux, ville très forte et chef-lieu de la Novempopulanie, d’où il venait alors. Ils s’attaquèrent d’abord au monastère de Fontenelle, dévastant tous ses biens. Puis, enfin, quatre-vingt neuf jours après leur entrée en Seine, le 9 janvier (852), ils l’incendièrent de fond en comble, deux cent dix-huit ans un mois et treize jours après sa fondation. Ils brûlèrent. Ils brûlèrent vers le même temps la ville de Beauvais et le monastère de Fly. Comme ils en revenaient, les Francs les rejoignirent au lieu appelé Vardes, et en tuèrent un grand nombre ; les autres se cachèrent dans les bois et ainsi certains purent regagner leurs vaisseaux. Ils demeurèrent dans la Seine depuis le 13 octobre jusqu’au 5 juin, pendant deux cent quatre-vingt-sept jours.
Lire la suite… »

Publié dans Occident IXe s. | Pas de Commentaire »

12345...11
 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*