Chrysobulle d’Alexis en faveur des Vénitiens (1319)

Posté par sourcesmedievales le 24 mai 2008

byzance.jpgChrysobulle d’Alexis, empereur de Trébizonde, en faveur des Vénitiens (1319)

« Après que le très noble et très sage homme, le seigneur Zan Soranzo, duc et en son vivant ami intime de mon empire, avec les nobles seigneurs de sa terre, a envoyé à notre empire le noble homme ser Michiel Pantaleone comme leur ambassadeur, demandant de la part dudit seigneur paix et concorde légitime avec mon empire et l’autorisation pour ledit seigneur duc de faire une échelle à Trapézonte, comme le font les Génois, nous avons reçu avec plaisir et apprécions cette ambassade dudit seigneur duc et des nobles de sa terre et avons accordé audit ambassadeur le seigneur Pantaleone le présent privilège, dont le contenu dit que désormais les nobles et fidèles Vénitiens, tant petits que grands, auront le bienveillant accord de mon empire d’aller et revenir en sécurité dans [ledit] empire, sans être le moins du monde molestés ou empêchés, et [de même] dans toutes les parties de mon empire, tant cités que châteaux.
Lesdits Vénitiens doivent payer le juste « kommerkion », comme le paient les Génois, ni plus ni moins […] c’est-à-dire, de chaque charge des marchandises qu’ils apporteront par mer et qu’ils veulent exporter par terre, lors de ventes, 20 aspres de la monnaie de mon empire.
Lire la suite… »

Publié dans Byzance | Pas de Commentaire »

Extraits du Livre de l’Éparque. Titre VIII : les Séricaires

Posté par sourcesmedievales le 14 mai 2008

byzance.jpg« 1 – Les séricaires n’auront pas le droit de fabriquer des manteaux de pourpre prohibés… Les manteaux pourpre à la mode perse et les vêtements de dessus à deux pans seront déclarés à l’Eparque, comme les vêtements valant plus de 10 nomismata…

2 – Nous ordonnons qu’il ne soit permis ni à un archonte ni à une personne privée de fabriquer des vêtements de pourpre de six ou huit lés… hormis ceux dont l’Eparque aura ordonné qu’ils soient fournis à l’Idikon… Quiconque sera convaincu d’en avoir fabriqué subira la confiscation et cessera sa fabrication.

3 – Celui qui empêchera l’officier des bulles ou celui des mitata d’entrer dans ses ateliers […] sera fouetté et tondu.

4 – Celui qui teindra de la soie grège couleur sang […] aura la main coupée.

5 – Celui qui vendra de la marchandise à des étrangers à l’insu de l’Eparque subira la confiscation.

Lire la suite… »

Publié dans Byzance | Pas de Commentaire »

12345...11
 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*