Dénombrement de feux de localités : Axat et Caramany (1306)

Posté par sourcesmedievales le 20 juillet 2008

xive.jpgDénombrement de feux de localités rurales : Axat et Caramany en Fenouillèdes (novembre 1306)

Document proposé par Clément Lenoble (ater, université du Maine)

« L’année du Seigneur 1306, samedi après la Saint-Martin d’hiver (le 12 novembre), noble homme sire Jean de Launoy, chevalier de notre seigneur le roi, sénéchal de Carcassonne et de Béziers, écrivit à Étienne Bergondion, lieutenant du viguier de Fenouillèdes et de Termenès pour le roi notre seigneur, et à Guillaume Morin, notaire de la cour de Carcassonne dudit seigneur le roi, par ses lettres en ces termes:
«Jean de Launoy [ ... ] salut et amour. Sachez que nous avons reçu les lettres patentes et pendantes du roi notre seigneur en ces termes: «Philippe, par la grâce de Dieu roi de France, au sénéchal de Carcassonne ou à son lieutenant, salut. Comme Pons de Caramany, chevalier, affirme qu’il a seulement la basse-justice dans les castra de Caramany et d’Axat en Fenouillèdes et nous demande de lui concéder toute la haute justice, sauf le rapt, l’incendie et le meurtre, nous, ne connaissant pas notre droit en cette affaire, nous vous mandons de vous informer avec diligence et soin de tout le droit que nous y avons, de la valeur des villages et castra, des pertes que nous aurions en faisant droit à cette demande et de toutes les autres circonstances, par des gens bons et dignes de foi. Vous nous ferez parvenir vos conclu-sions, fermées sous votre sceau. Donné à Lyon, la veille de la Saint-André (le 29 novembre), l’année du Seigneur 1305. »

[Le sénéchal confie l'enquête aux sus nommes]
Après avoir reçu les lettres, les commissaires, voulant accomplir le mandement contenu dans les lettres dudit seigneur le sénéchal, se rendirent en personne le mardi suivant à Caramany en Fenouillèdes et firent appeler devant eux les prud’hommes nommés plus bas [6 hommes au total, qui déclarent l'existence de 35 feux, riches et autres, donnent les limites topographiques du terroir, disent qu'ils ne se rappellent pas que les droits souverains du roi lui aient rapporté quelque chose en 30 ans]. Ils déclarèrent que le castrum de Caramany était distant des confins du royaume de France d’une lieue et pas davantage, et que la terre du roi de Majorque s’étend sur cette lieue. Ils déclarèrent que de la terre de Fenouillèdes partent trois routes par lesquelles on va de Fenouillèdes vers Perpignan ou vers le Roussillon, et que l’une de ces routes passe par le castrum [ ... ]. Le castrum de Caramany est situé en Fenouillèdes, entre des montagnes; c’est un bourg clos, qui appartient au chevalier, avec un bon mur de pierre autour, dentelé et assez résistant à la lance et au bouclier. D’après les déclarations des hommes du castrum et 36 instruments publics montrés et produits par le seigneur Pons de Caramany et exhibés aux commissaires, ces hommes sont les hommes du seigneur Pons, ses hommes de corps et Des censitaires. Ensuite, ils firent appeler devant eux chaque chef de feu du lieu qui jura sur les saints Évangiles de Dieu. Le lendemain, les commissaires se rendirent en personne à Axat et firent appeler des prud’hommes [ ... ]. Ils déclarèrent que le seigneur roi a le tiers du droit de passage du bois qui transite près de la ville d’Axat par la rivière de l’Aude, que Pons de Caramany a un autre tiers et que les maîtres du moulin du lieu ont le dernier tiers. Le tiers du seigneur roi vaut chaque année, en comptant une année avec l’autre, 6 L. t. Ils déclarèrent que le seigneur roi reçoit, chaque année, du cens annuel sur le moulin bas de la localité une émine d’orge, comme le seigneur Pons en indivis, et l’émine vaut deux setiers. Si le moulin était vendu, le seigneur roi aurait la moitié du prix de rachat, et le seigneur Pons l’autre. Ils déclarèrent que le seigneur roi a dans la localité d’Axat, chaque année, 30 s. t, des albergues’ qu’il reçoit des personnes nobles suivantes : du seigneur Pons de Carama-ny, 5 s. t. ; du seigneur Guillaume de Marsa 2, chevalier, 10 s. t. -, du seigneur Raimond de Fontaines, 5 s. t. , d’Étienne Gayraud, 6 s. 8 d. t.; de Bernard d’Axat: 3 s. 4 d. t. Interrogés pour savoir pourquoi lesdits nobles payent ces albergues au seigneur roi, ils déclarèrent que c’était pour les bois, les eaux et les terres qu’ils tiennent dans la localité d’Axat et dans ses limites. Ils déclarèrent qu’il y a dans la localité d’Axat et dans ses limites 80 feux, entre les riches et les pauvres, dont les noms et le nombre de biens sont écrits plus bas [ ... ]. Ils répondirent que la rivière de l’Aude traverse et court près de ladite localité; que par elle transite en grande partie le bois qui est conduit à Narbonne, Limoux, Carcassonne et aux autres places en dessous de Limoux, lequel bois est compté ici même et paye un droit de passage comme on l’a dit [ ... ]. Le castrum est distant des confins du royaume de France de deux lieues seulement, et au-delà des deux lieues c’est la terre du Roussillon. Ils déclarèrent que la route par laquelle on va de la terre de Sault’ jusqu’en Roussillon traverse la localité. [Les commissaires font venir des bayles royaux des environs et des prud'hommes...]. Ils convinrent de tout ce qu’avaient dit les jurés, à l’exception du fait qu’ils déclarèrent que si le roi concédait au seigneur Pons sa souverai-neté sur ladite localité d’Axat et ses limites, il en encourrait un plus grand tort qu’en un autre lieu, tant à cause de la multitude des hommes et des marchands de bois transitant par la localité avec le bois qu’ils font conduire, par la rivière de l’Aude, des montagnes vers d’autres lieux, lesquels hommes et marchands sont accueillis souvent dans la ville, qu’à cause du grand chemin qui traverse la ville, par lequel on va de la terre de Sault en Roussillon, et par lequel plusieurs hommes et marchands et d’autres vont et viennent d’un lieu à l’autre avec leurs marchandises et d’autres choses. Ils déclarèrent qu’il convenait au seigneur notre roi d’avoir toute souveraineté ici plus que n’importe où ailleurs dans la terre de Fenouillèdes. La ville ou castrum d’Axat est situé sur une éminence et assez fort, s’il était bien réparé, pour le bouchère la lance. [Les 4 nobles cités plus haut reconnaissent être les hommes de Pons].
Noms des feux du castrum de Caramany, combien ils ont de biens et combien de
personnes compte chaque feu :
Raimond Deodat, après avoir juré sur les saints Évangiles de Dieu de dire la vérité 1, dit que ses biens, tant meubles qu’immeubles, peuvent valoir, dettes déduites, 25 L. t. de bonne monnaie ; il dit aussi qu’il est le 10e dans sa maison. P. Étienne dit 30 s. et qu’il est avec son épouse dans sa maison. R. Florentine dit 20 L. et qu’il est le 4e. Mathieu Fabre dit 25 L. et qu’il est le 8e. G. Constant dit 15 L. et qu’il est le 4e. Mathieu Uget dit 20 L. et qu’il est le 6e. Guillelme, femme de Pierre Palmier dit 100 s. et qu’elle est la 7e et mariée. Jean Trancavel dit 15 L. et qu’il est le 6e. P. Pastor dit 10 L. et qu’il est le 5e. Jean Calvet dit 100 s. et qu’il est le 3e. Besigada, veuve de Raimond Olier dit 10 L. et qu’elle est la 6e. G. Pastor dit 30 L. et qu’il est le 1 le. B. Constant dit 18 L. et qu’il est le 9e. P. de Nascbeuta dit 12 L. et qu’il est le 8e. Guillelme Gnona dit 30 L. et qu’elle est la 4e. R. Jotgulier dit 9 L.
10 s. et qu’il est le 4e. Bonete, veuve de Bernard Fabre, dit 33 L. et qu’elle est la 4e. Jean Combes, pour lui, son frère et sa mère qui ont leurs biens en commun et tiennent un seul feu, dit 25 L. et ils sont cinq à la maison. P. Cavias dit 40 L. et qu’il est le 9e. R. Palmier dit
25 L. et qu’il est le 4e. P. Raimond Palmier dit 25 L. et qu’il est le 6e. R. Folie dit 10 L. 10 s. et qu’il est le 6e. Pons Bertrand dit 100 s. et qu’il est seulement avec sa femme. Guillaume Bertrand dit 10 L. et qu’il est le 4e. Barthélémy Pastor dit 17 L. 10 s. et qu’il est le 5e. Arnaud Felieu dit 25 L. et qu’il est le 6e. R. Domergue dit 25 L. et qu’il est le 6e. P. Calvet dit 22 L. 10 s. et qu’il est le 8e. R. Aula dit 20 L. et qu’il est le 7e. Geralde, veuve de Bernard Textor, et Arnaud, son gendre, qui tiennent un feu, dit 18 L. et qu’elle est la 5e avec son gendre. G. Gilles dit 100 s. et qu’il est le 6e. P. Bonel dit 100 s. et qu’il est le 4e. P. Bertrand, dit 100 s. et qu’il est le 4e. Jacques Sabatier dit 100 s. et qu’il est le 6e. Guillelme, fille du défunt Bérenger Borc, dit 40 s. et qu’elle est la 3e.
Somme des feux : 35. Somme de la valeur de leurs biens au total : 574 L. 10 s. Somme de toutes les personnes dudit castrum, en comptant les hommes, les femmes, les petits et les grands: 194. »

Source : Archives nationales (Paris), J 896, n° 13, original rouleau en parchemin, traduit du latin dans G. Brunel, E. Lalou (dir.), Sources d’histoire médiévale, IXe – milieu du XIVe siècle, Paris, 1992, p. 187-190.

5 Réponses à “Dénombrement de feux de localités : Axat et Caramany (1306)”

  1. denuise dit :

    curieuse sur l histoire de caramany avdez vous des documents sur l origine de la source d ‘eau de mon village qui alimente nos robinets arrose nos jardins et qui manque maintenant causant des soucis surtout dans l avenir merci

  2. sourcesmedievales dit :

    Bonjour,

    Désolé, je n’ai pas d’autres documents sur Caramany et sur l’histoire de sa source.
    Bonne journée,
    Le modérateur

  3. Bernard Caillens dit :

    L’une des rubriques du site de notre association culturelle « Le Pari du lac » est réservée à nos recherches sur l’histoire de Caramany.
    Pouvons nous avoir l’autorisation de publier cette traduction ou à défaut quelques extraits significatifs, en faisant référence aux traducteurs et à votre blog?
    Notre démarche vise à informer les adhérents de notre association et plus largement les amis de Caramany.
    Merci d’avance pour la réponse.

  4. Bonjour,

    Oui, aucun souci du moment que vous mentionnez les traducteurs et ce blog.
    Bien à vous,
    Le modérateur

  5. fornet dit :

    Bonjour,
    On n’a pas la suite du document, c’est à dire la liste des feux d’Axat?

Laisser un commentaire

 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*