• Accueil
  • > Islam
  • > La description de Bagdad par al-Ya’kûbi

La description de Bagdad par al-Ya’kûbi

Posté par sourcesmedievales le 6 mai 2008

Al-Harîrî - (Maqâmât) Al-Wasîtî. Irak, 1237.« Al-Mansur en fit une ville ronde, la seule ville au monde connue dans le monde entier. La ville fut pourvue de quatre portes que le Calife nomma : porte de Kufa, porte de Basra, porte du Kurasan, porte de Syrie. Chacune des portes de la ville était munie d’une porte en fer à deux battants, haute et épaisse, d’un poids tel que pour en fermer ou en ouvrir une, plusieurs hommes étaient nécessaires. Le mur d’enceinte était entouré d’un avant-mur, protégé de l’extérieur par une digue, qui en faisait le tour, et qui était bordée d’un fossé, dans lequel l’eau était amenée par un canal.

[…] Au centre de la grande place s’élevait le palais, à côté duquel se trouvait la grande mosquée. Le palais n’était entouré d’aucune construction, hôtel particulier ou maison d’habitation. Tout autour de la grande place, se trouvaient les demeures des jeunes enfant d’Al-Mansûr, des esclaves noirs attachés à son service particulier, le trésor, l’arsenal, le ministère des correspondances.

[…] D’un passage voûté à un autre, il y avait des ruelles et des rues, en deçà du mur d’enceinte. Dans chacune de ces rues habitaient les officiers supérieurs, ceux qui inspiraient assez de confiance pour être logés à proximité du calife. Les extrémités de chaque rue étaient fermées par de solides portes. D’autre part, aucune voie ne rejoignait le mur qui entoure la grande place, au milieu de laquelle s’élevait le palais du califat ; en effet, toutes les rues et le mur de la place étaient concentriques. »

D’après al-Ya’qûbi, Livre des pays, trad. de G. Wiet Le Caire, 1937, p. 4-19.

Laisser un commentaire

 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*