Extrait de la règle des Mineurs (1223)

Posté par sourcesmedievales le 6 avril 2008

concile.jpg« La règle de vie des frères Mineurs est la suivante : observer le saint Évangile de Notre Seigneur Jésus-Christ, en vivant dans l’obéissance, sans biens propres et en chasteté. Frère François promet obéissance et révérence au seigneur pape Honorius et à ses successeurs élus canoniquement et à l’Église romaine. Et que les autres frères soient tenus d’obéir à Frère François et à ses successeurs.
Je défends rigoureusement à tous les frères de recevoir en quelque manière que ce soit, des deniers ou de l’argent, soit par eux-mêmes, soit par personne interposée. Cependant pour ce qui concerne les besoins impérieux des malades et les vêtements des autres frères, que les ministres seulement en prennent grand soin, à l’aide d’amis spirituels, suivant les lieux, les saisons et les régions froides, comme il leur paraîtra nécessaire ; ceci toujours excepté, comme il a été dit, qu’ils ne reçoivent ni deniers ni argent.
Que les frères ne s’approprient rien, ni maison, ni lieu, ni quoi que ce soit. Et « comme des pèlerins et des étrangers » [I Pi, 2, 11] en ce monde, servant le Seigneur dans la pauvreté et l’humilité, qu’ils aillent avec confiance demander l’aumône ; et il ne faut pas qu’ils en aient honte, car le Seigneur s’est fait pauvre pour nous en ce monde. C’est là qu’est la sublimité de la très haute pauvreté qui vous a institués, vous mes très chers frères, héritiers et rois du royaume des cieux, qui vous a rendus pauvres de biens, qui vous a élevés en vertus. Qu’elle soit votre partage, elle qui conduit « à la terre des vivants » (Ps, 141, 6].

Étroitement unis à elle, mes frères bien-aimés, ne désirez jamais, au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ, avoir rien d’autre sous le ciel. Et en quelque lieu que soient et que se rencontrent les frères, qu’ils se conduisent comme des serviteurs les uns envers les autres. Et qu’ils se fassent avec confiance connaître mutuellement leurs besoins, car si une mère nourrit et aime son fils selon la chair, avec combien plus d’affection chacun ne doit-il pas aimer et nourrir son frère selon l’esprit ? Et si l’un d’eux tombe malade, les autres doivent le servir comme ils voudraient être servis eux-mêmes.
Que tous les frères soient tenus d’avoir toujours un des frères de cet Ordre comme ministre général et serviteur de la fraternité et qu’ils soient strictement tenus de lui obéir. A sa mort, que l’élection de son successeur soit faite par les ministres provinciaux et les custodes, au chapitre de la Pentecôte, auquel les ministres provinciaux soient toujours tenus de se réunir, en quelque lieu que le ministre général l’ait fixé, et cela une fois tous les trois ans ou dans un délai plus grand ou plus court, selon qu’il aura été statué par ce même ministre. Et si à quelque époque il apparaissait à l’universalité des ministres provinciaux et des custodes que ce ministre n’est pas apte à servir et à être utile à la communauté des frères, que les frères à qui appartient l’élection soient tenus, au nom du Seigneur, de s’en élire un autre pour custode. Après le chapitre de la Pentecôte, que les ministres et les custodes puissent, s’ils le veulent et s’il leur parait opportun, convoquer chacun dans sa custodie, une fois et la même année, ses frères en chapitre.
Que les frères ne prêchent point dans l’évêché d’aucun évêque qui le leur aura défendu. Et que nul parmi les frères ne s’arroge jamais de prêcher au peuple, s’il n’a été examiné et approuvé par le ministre général de cette fraternité et s’il n’en a reçu l’office de la prédication. J’avertis aussi et je conjure les mêmes frères que, dans leur prédication, leurs discours soient éprouvés et purs, propres à l’utilité et à l’édification du peuple, lui parlant en termes brefs des vertus et des vices, du châtiment et de la gloire, car « le Seigneur a sur terre abrégé sa parole » [Rom, 9, 28]. »

Trad. A. Masseron, Saint-François d’Assise, Œuvres, Paris, 1982, p. 83-89.

Laisser un commentaire

 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*