Le « village d’hôtes » de Torfou (1134)

Posté par sourcesmedievales le 5 avril 2008

concile.jpg« Au nom de la sainte et indivise Trinité, amen. Moi, Louis, par la grâce de Dieu roi des Français, je veux qu’il soit connu de tous, à venir et présents, que nous cédons aux hommes qui veulent devenir hôtes dans le bois dit Torfou un arpent de terre et le quart d’un autre arpent pourqu’ils y établissent en hostise, à la condition qu’ils nous versent chaque année un cens de six deniers, deux poules et deux setiers d’avoine. Nous leur concédons aussi la liberté de ne contribuer ni à l’herban, ni à la taille, de n’aller ni à l’ost, ni à la chevauchée, si ce n’est à la semonce générale de la Chrétienté, de ne point faire de corvée, de n’être justiciable de personne sur notre terre, pas même des autorités d’Étampes, que de celui en la main duquel nous les placerons. Pour que cela ne tombe pas dans l’oubli, nous l’avons confié à l’écrit, et pour que ce ne puisse être infirmé à l’avenir, nous l’avons ci-dessous validé par le sceau de notre autorité et le monogramme de notre nom. »

Éd. A. Luchaire, Louis VI le Gros : annales de son règne et de sa vie (1081-1137), Paris, 1890, p. 341-342 ; éd. Ch. Higounet, Paysages et villages neufs du Moyen Age, Bordeaux, 1975, p. 235.

Laisser un commentaire

 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*