La fin de la commune de Châteauneuf-de-Tours (1184)

Posté par sourcesmedievales le 5 avril 2008

concile.jpg« Philippe par la grâce de Dieu roi de France.

Aux bourgeois de Châteauneuf-les-Tours, salut. Sache votre communauté que monseigneur le pape nous a écrit qu’il avait cassé de par son autorité apostolique une commune et conjuration communale que vous aviez faite, surtout parce qu’elle portait préjudice à notre chère église Saint-Martin. Nous, puisque nous ne voulons aucunement que le droit de Saint-Martin soit diminué en quoi que ce soit, et puisque c’est vrai que vous avez fait une commune ou conjuration communale, nous vous mandons en vous l’ordonnant, que vous fassiez cesser cette commune et que vous donniez sans délai satisfaction aux demandes des chanoines de Saint-Martin, sur tous les points pour lesquels vous leur avez porté préjudice. Si vous vous obstinez dans votre erreur et refusez de vous amender, nous voulons que vous sachiez que quand nous pourrons nous y consacrer, nous y mettrons bon ordre. Portez-vous bien. »

Actes de Philippe Auguste, éd. H. F. Delaborde, E. Berger (dir.), I, p. 150 ; trad. G. Brunel, E. Lalou (dir.), Sources d’histoire médiévale, IXe – milieu du XIVe siècle, Paris, 1992, p. 392-394.

Laisser un commentaire

 

lesjournalistes |
Carnet de voyage |
Espace d'un enseignant-appr... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luna la lunatique dans la lune
| maman89
| *~~ Lili ~~*